ParaBellum | Information Juridique | Une publication Touzet Bocquet & Associés
PARABELLUM

Résultats d'un étude de l’Observatoire des Créations et Défaillances



L'Observatoire des Créations et Défaillances publie des résultats 2010 plutôt encourageants, notamment pour ce qui concerne la fin de l'année.


Résultats d'un étude de l’Observatoire des Créations et Défaillances
Selon une étude de l’Observatoire des Créations et Défaillances, le bilan de l’année 2010 fait ressortir deux résultats positifs :

1. D’une part, une baisse des défaillances

• L’année 2010 a connu une baisse de 4,2 % du nombre de défaillances par rapport à 2009 ; cependant, ce nombre reste supérieur de 20 % à celui de 2007 – année hors crise. En effet, sur les seuls 4 derniers mois de 2010, le nombre de défaillances comptabilisées a chuté de 11 %, alors que les 8 premiers mois de l’année il était relativement stable.

• Les PME et les Grandes entreprises, qui ont été à l’origine des conséquences exceptionnelles de la crise, dont en particulier l’explosion du coût des défaillances ainsi que du nombre d’emplois menacés, ont connu la plus forte baisse des défaillances de l’année (12,4 % et 22 % par rapport à 2009).

• Cette baisse des défaillances en 2010 a engendré une baisse globale de leur coût de 22 % par rapport à 2009.

• La catégorie la plus touchée par les défaillances reste de loin celle des fournisseurs, dont les dettes représentent 28,4 % du passif des entreprises défaillantes, contre 16,3 % pour les dettes bancaires.

• Sur les 22 secteurs recensés par Coface, seuls 7 ont connu une augmentation des défaillances, dont trois avec une hausse supérieure à 10 % : la Pharmacie, l’Energie et les Télécommunications. De même sur 22 régions, seules la Haute Normandie, la Lorraine, le Languedoc-Roussillon, la Picardie et le Nord-pas-de-Calais ont subi une hausse des défaillances.

2. D’autre part, une hausse des créations

• En 2010, le taux de création d’entreprises a progressé de 3 % par rapport à 2009. En effet, en décembre seul, la hausse a été de 2,7 %, atténuant ainsi la baisse entamée en juin 2010.

• Parmi les établissements créés en 2010, les entreprises représentent à elles seules 87 % de ces créations. Ainsi après avoir connu un dernier trimestre difficile, la création des entreprises individuelles a haussé de 2 % sur l’ensemble de l’année 2010 contre 5,1 % pour les sociétés commerciales, portant ainsi leurs nombres respectifs à 454 010 (entreprises individuelles) et 165 813 (sociétés commerciales).

• La plus forte croissance de créations d’entreprises en 2010 a eu lieu dans les secteurs Agricole (+17,2 %), des Moyens de transport (+16,3 %) et du Bâtiment et Travaux publics (+12, 6 %). A l’inverse, les secteurs ayant subi la plus forte baisse de créations sont ceux du Bois, Papier, Carton et Imprimerie (-15,4 %), de l’Energie (-13,3 %) et des Télécommunications (-9,3 %).

• Enfin il convient de noter que les secteurs des Services aux entreprises (+18,6 %), du Bâtiment et Travaux publics (+17 %) et des Services aux particuliers (+12,7 %) représentent à eux seuls presque la moitié du volume total des créations d’entreprises sur l’année 2010.


Rédigé par Youlia Haidous le Mardi 22 Février 2011