ParaBellum | Information Juridique | Une publication Touzet Bocquet & Associés
PARABELLUM

Recouvrement de créances et délais de paiement en Europe



Chaque année, Intrum Justitia publie l’European Payment Index (EPI), une étude sur les risques d'impayés en Europe. L’EPI 2011 met en évidence la croissance des factures impayées au cours de l'année 2010 et l'augmentation des retards de paiement.


Recouvrement de créances et délais de paiement en Europe
En 2010, s'agissant des retards de paiement, seulement 50% de l’ensemble des factures européennes ont été payées en temps voulu. Un chiffre qui traduit une dégradation des délais de paiement : en 2009, 52% des factures européennes étaient payées à l'échéance.

En France, les entreprises ont de plus en plus de difficultés à honorer leurs factures : selon la Coface, au premier semestre 2010, le taux des impayés a augmenté de 12%.

En Espagne, les délais de paiement ont considérablement augmenté pour les particuliers, les entreprises mais aussi le secteur public et ce en dépit, de l'adoption le 5 juillet 2010 d'une loi destinée à la lutte contre les retards de paiement fixant le délai de paiement maximum à 120 jours jusqu'en décembre 2011. Avec la crise, les villes espagnoles ont beaucoup de mal à régler leurs factures. L'exemple le plus récent est celui de la ville d'Albacete qui doit plus d'un million d'euros à la société Iberdrola, société productrice d'énergie éolienne, au titre de factures impayées d'électricité. Faute de règlement de ses factures, la ville a subi des coupures d'électricité dont se souviendront les habitants… Quant aux pharmaciens de la région de Castille La Manche, ils menacent de fermer leurs officines pour obtenir le paiement des 113 millions d'euros que leur doit l'administration.

S'agissant des factures impayées, l'EPI 2011 estime la perte totale annuelle consécutive aux impayés à la somme de 312 milliards d'euros, soit 855 millions d'euros par jour.

Depuis ces cinq dernières années le nombre de factures impayées en Europe a largement augmenté atteignant la somme de 1, 3 milliards d'euros.

Les pays les plus exposés aux risques d'impayés sont le Portugal, le Danemark, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande et la Suède.


Rédigé par Christine Gonzalez le Mercredi 28 Septembre 2011